ABSALON & RIVET Cie



19 JUILLET / 17 SEPTEMBRE 2017

images/ventenac
5 route de Saint-Nazaire, 11120 Ventenac-en-Minervois

ouvert tous les jours sauf lundi, de 15 h à 19 h.

contact@ventenac.net
06 17 34 37 30



Une exposition réalisée dans le cadre d'une action commune
des FRAC-LR (Montpellier) et Les Abattoirs (Toulouse)
le long du Canal du Midi.



ABSALON & RIVET Cie













































































photos Christian Perez pour le FracLR




Pour sa huitième édition, Images/Ventenac accueille dans un
ancien chai situé au bord du canal du midi des oeuvres
d'Absalon et de Pascal Rivet.

Celles-ci évoquent les machines qui produisent des
marchandises (ce sont les formes abstraites d'Absalon)
ou qui modèlent les paysages (le tracteur
mythique IH pour International Harvester) de Rivet.






DISPOSITION, (1990), d'Absalon est un ensemble de 40
volumes blancs, en bois et carton, disposés sur une surface
de 100 m2, éclairés par 6 tubes de néon double.



















photo François Lagarde (c) Estate Absalon

Dans l'ancien chai, au bord du Canal, ce stock en évoque d'autres,
liés à la culture de la vigne, à la production du vin et à son
transport sur les péniches : foudres, tonneaux et barriques
aux lignes pures, rangés immobiles et silencieux.
Pour créer ses formes, Absalon s'est d'ailleurs inspiré
d'objets industriels réels : les pièces détachée d'une
mobylette; Mais ces éléments mécaniques sont
métamorphosés, ils deviennent des formes géométriques
blanches, épurées. Idéales et monumentales.
L'ensemble, froidement éclairé par les néons,
acquiert une aura de mystère, d'utopie.






















La vidéo BATAILLE a été réalisée par Absalon
en 1993, l'année de sa mort, à 29 ans. On le voit boxer
dans le vide, indéfiniment, un adversaire invisible.
Lutte désespérée, rébellion contre la maladie, contre le monde.
Mais aussi chorégraphie.
Eshel Meir était franco-israélien. Il avait choisi comme nom
d'artiste Absalon, le nom d'un jeune et beau fils du roi David,
révolté contre son père et tué lors d'une bataille alors qu'il
était immobilisé par ses cheveux emmêlés dans les branches
d'un térébinthe. Le moderne Absalon aussi était révolté contre
le monde, au point d'entreprendre de le réagencer.
Sa tentative est maintenant son monument.

Et Absalon avait pris et dressé pour lui, de son vivant,
une stèle qui est dans la vallée du roi, car il disait :
Je n'ai pas de fils pour rappeler la mémoire de mon nom;
et il appela la stèle de son nom; et elle est appelée jusqu'à
ce jour le monument d'Absalon.

(Samuel II 18 :18)



IH ( International Harvester) (2001), de Pascal Rivet,
est la réplique en bois peint, grandeur nature, d'un tracteur.
Là encore, l'imitation remplace les vrais tracteurs qui étaient
garés dans le chai. Et l'enjeu de l'oeuvre, c'est le travail
développé autour de l'écart entre original et reproduction.

Rivet "bricole" son tracteur en bois de volige, assumant
l'aspect brut et approximatif du résultat, loin de la perfection
industrielle. Mais c'est justement ce geste poétique qui produit
un effet d'image d'une grande force plastique, une présence
plus présente que le vrai.























Les photographies qui accompagnent la sculpture témoignent
d'une étape supplémentaire. Rivet a déplacé son faux tracteur
dans les espaces d'où il provient, cour de ferme, hangar agricole…
Les agriculteurs sont confrontés à cette chose improbable
et familière ,leur instrument de travail devient art.
Et chaque jour, pendant le temps de l'exposition, des viticulteurs
passeront en tracteur devant le chai de Ventenac…





ABSALON & RIVET Cie


Images/Ventenac welcomes this summer an installation and video
by Absalon and a work by Pascal Rivet
This exhibition is part of a series of events initiated by FracLR
(Montpellier) and Frac / Les Abattoirs de Toulouse around the Midi Canal.

DISPOSITION(ARRANGEMENT) (1990),
by Absalon, is a set of 40 white, wood and cardboard volumes,
laid out on a 100 m2 surface, lighted up by 6 double neon tubes.

In the old winery, by the Canal, this stock evokes others related
to vine culture, wine production and transport by barges:
sleek tuns, casks and barrels, arranged, motionless and silent.
In shaping his volumes, Absalon was also inspired by real
industrial objects: the spare parts of a moped. But these
mechanical components are metamorphosed, they become
white, clean, ideal and monumental geometric shapes.
The whole set, lighted up by the neon’s cold light, acquires
an aura of mystery, of utopia.

The video « BATTLE » was directed by Absalon in 1993,
the year he died, at age 29. He can be seen boxing into space
indefinitely an invisible opponent. Desperate struggle, rebellion
against desease, against the world. But also choreography.
Eshel MEIR was French-Israeli. He had chosen Absalon as an
artist's name , the name of a young and handsome son of
King David, revolted against his father and killed during a
battle while he was immobilized by his hair tangled up in
a terebinth’s branches.
The modern Absalon was also in revolt against the world,
to the point he wanted to rearrange it. His attempt is now his memorial.

And Absalon had got and erected for himself, while he was alive,
a stele which is in the Valley of the King, as he said: « I have no
son to recall the memory of my name ». And he named the stele
by his own name; and it is still called to this day the Absalon Memorial
(Samuel II 18:18)



IH (International Harvester) (2001), by Pascal Rivet,
is a life-size replica, in painted wood, of a tractor. Here again,
the imitation takes the place of the real tractors that used to be
parked in the winery.

And the issue of the work is the labour developed around the gap
between original and reproduction. Rivet cobbles his tractor in
wooden laths, assuming the raw and rough look of the result,
far from industrial perfection. But it is precisely this poetic gesture
that produces an image with a strong plastic strength, a presence
more evident than the real thing.

The photographs that go with the sculpture testify to an additional
stage. Rivet has moved his fake tractor to the locations where it
comes from : farmyard, farm shed... Farmers are confronted to this
unlikely but familiar thing, their work tool becoming art.
And every day during the exhibition, winemakers will drive their
tractors past the Ventenac Winery…



ABSALON (Meir Eshel) est un artiste Franco- Israélien (1964-1993)

"A partir d’une mythologie personnelle Absalon multiplie les propositions.
Propositions d’objets quotidiens d’abord, désinvestis de leur
fonctionnalité, se donnant comme des formes abstraites à interpréter,
puis de mobilier, d'éléments d’architecture tout autant détachés de
leur valeur d’objet.(...)
Avec les cellules, l’artiste visionnaire répond aux besoins fonctionnels,
à la nécessité d’habiter le monde tel un nomade et de prendre
en considération le social. Ces nouvelles constructions correspondent à
des espaces de vie minimum, immaculés, espaces de solitude et
de méditation (rappelant étrangement la forme de tombeaux)"
Céline Mélissent


PASCAL RIVET est un artiste français (1966) qui vit
et travaille à Brest.

Après avoir beaucoup travaillé sur l'univers du sport, il a entrepris
une vaste réflexion sur le monde du travail. Il a exposé les répliques
grandeur nature d’une camionnette « Darty », d’un tracteur
IH (International Harverster) et d’un parc de mobylettes « Domino’s pizza ».
Chaque véhicules est lié à un champ professionnel
et aux archétypes et outils qu’il recouvre. "Entre image et objet, entre
modèle industriel et processus artisanal." Eva Prouteau